Pourquoi existe-t-il 12 signes du Zodiaque ?

En astrologie, le mystère qui entoure les signes du Zodiaque et leur origine est encore incompréhensible de nos jours. Comment et quand les signes du Zodiaque ont-ils été inventés ? Pourquoi existe-t-il précisément 12 signes du Zodiaque ? Les réponses à ces questions sont diverses.

Les origines des signes du Zodiaque

La création des signes du Zodiaque remonte au Ve siècle avant J-C. C’est grâce à des études archéologiques qu’il a été démontré que les anciennes civilisations occidentales se basaient sur des éphémérides gravées sur des stèles pour prédire le cours du temps et l’horoscope des gens.

Il y existe 12 signes du Zodiaque, car il y a 12 mois dans une année. Et durant ces 12 mois, le cycle des saisons change. La plupart des signes que compte le Zodiaque occidental sont des représentations d’êtres vivants excepté le signe de la Balance. Selon des études, cela est lié au symbolisme de la nature et au cycle des saisons auxquelles les populations de l’Antiquité se référaient.

Le Zodiaque, un art découlant de l’astrologie

L’astronomie et l’astrologie ne faisaient qu’un dans l’Antiquité. Désormais, l’astronomie est une science à part entière. C’est l’étude des astres et des constellations tandis que l’astrologie s’apparente à un art divinatoire. Les hommes se sont servis des 12 signes du Zodiaque que compte le ciel dans l’Antiquité, afin d’interpréter le comportement humain ou certains traits de caractère généraux, selon le signe de naissance d’un individu.

Le nom des constellations vient donc du fait que les Grecques ont divisé le ciel en 12 parties d’amplitude égale. Ces signes ont été nommés en fonction des créatures qui ont marqué l’époque.

La nomination des signes du Zodiaque en fonction des saisons

Selon certaines interprétations, le signe du Bélier fait référence au début du printemps ; tandis que le signe du Taureau désigne la saison printanière en elle-même. Les Gémeaux quant à eux désignent l’intersaison ; c’est-à-dire la fin du printemps et le début de l’été. Puis, le Cancer (symbolisé par un crabe) fait référence à la première moitié de la saison estivale. Puis, le signe du Lion renvoie à la seconde moitié de cette saison. Pour suivre, le signe de la Vierge s’apparente à la fin des jours de chaleur.

En continuant, le signe de la Balance désigne également le passage d’une saison à l’autre. Là, après l’été, c’est l’automne qui arrive. Le Scorpion symbolise le froid qui commence. Puis, le Sagittaire représentant un centaure armé d’un arc pointant une flèche vers le ciel marque la transition de l’automne vers l’hiver. Le signe du Capricorne représente le solstice de cette période. Puis, viennent les pluies que représente le signe du Verseau. Et enfin, le signe du Poisson sous-entend le renouveau et le début d’un autre cycle.

Quelles sont les différentes études possibles pendant une consultation d’astrologie ?
Astrologie : zoom sur l’élément air et ses signes